foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


M6R

Vie sociale

ecoleocLe Conseil Général du Calvados vient d’annoncer une augmentation brutale et unilatérale, sans aucune information préalable de la carte des transports scolaires dans le département.  Alors que de nombreuses familles connaissent des difficultés financières dans un contexte général où le pouvoir d'achat est malmené par l’augmentation incessante des dépenses contraintes, le conseil général impose une augmentation qui peut aller jusqu’à 100% par rapport au tarif actuel.
Le Parti de gauche du Calvados proteste contre cette augmentation et réaffirme sa position d’une gratuité totale des transports scolaires.

precaire

Chômage : un chiffre catastrophique à mettre au débit de la droite. Le chômage a poursuivi son envolée en octobre ; l'OCDE prévoyant une nette remontée du chômage en 2012. Avec les départements d'outre-mer, la France comptait en octobre 4,459 millions de demandeurs d'emploi, avec ou sans activité réduite. En comptant les 500.000 personnes (estimation basse) qui ont renoncé à leurs inscriptions et droits, la France compte 5 millions de personnes sans emploi. Ce chiffre catastrophique est l'ultime trophée qui signe une politique gouvernementale entièrement dévolue aux possédants et aux rentiers. Il est temps d'y mettre fin.

honneywellL'intersyndicale organise une manifestation de soutien aux salariés le samedi 29 novembre 2011 à 10h30 (Rendez-vous place de la mairie pour se rendre à l'usine). La décision des dirigeants de cette multinationale intervient pour satisfaire aux intérêts d’actionnaires toujours plus voraces.

Lire la suite : Soutien au salariés de Honeywell

fdg2012Réaction du Front de gauche de la Manche à la proposition de Jean Bizet, sénateur, de privatiser la ligne SNCF Paris Granville. 

TRAINS PRIVÉS… AU PROFIT DE QUI ?
Une chose est sûre pas à celui des usagers !
La privatisation du système ferroviaire a été mise sur les rails en 1997 par la création de RFF, séparant le réseau ferré de l’exploitant SNCF. Elle fut suivie par l’éclatement du réseau entre TGV, Grandes Lignes, Train Intercités et TER régionalisés en 2002, puis par la privatisation du FRET. Les résultats de cette politique s’affichent aujourd’hui : il n’y a jamais eu autant de transfert de marchandise sur les camions, le niveau de fiabilité du réseau est en constante régression et les tarifs sont parfaitement illisibles et inégalitaires.

Lire la suite : Non à la privatisation de la ligne Paris - Granville !


Copyright © 2014 PG14 Rights Reserved.